Fire & Ice: Mission 1

Débriefing

Membres Andras, Edgar Deleste, Fenrir, Martiaal Date 27 Novembre 2007

Le groupe a été convoqué au centre de tri postal de la banlieue parisienne, dirigé par Mr Fabien, Démon de Baalberith de Grade 2, ainsi que son assistant, Gilbert, un black Démon de Morax de Grade 1, qui est aussi le chef syndicaliste CGT du centre de tri et enfin la secrétaire, Aurélie, un Démon de Baalberith de Grade 0.

L’Opération Tarte Tatin portait sur « l’œuvre » de Hakim Iznet, Démon de Morax de Grade 1. Cette œuvre s’intitulait Chaude Lapine et était le centre d’un procès de par son penchant pédophile prononcé. Les objectifs de cette mission étaient d’attirer au maximum l’attention publique sur le procès, et bien sur de faire gagner Hakim.

Le groupe s’est renseigné sur la juge, Julie Destivel afin de l’influencer, mais cette piste a été abandonnée, trop à double tranchant pour le procès.

Le groupe a rencontré Bernadette Longe, directrice des Editions du Fruit Défendu qui ont publié le livre. Elle nous a fourni des informations sur les parties civiles : la SPA (Brigitte Bardot), Chrétien Média et Familles de France (René André) et leur avocat, Maître Le Bourg, ainsi que l’avocat de la défense, Maître Dormois.

Après investigation, le groupe a ressorti les éléments suivants :

- Maître Le Bourg : Droite à fond, il veut aller dans la politique comme son père (député UMP du Loi et Cher) pour lequel il aurait falsifié des documents.

- Maître Dormois : marié à la directrice de publication de Elle.

Une partie du groupe est allé au domicile de Brigitte Bardot, l’a assommée (Baiser Vampirique power ^^) puis a mis en scène ses animaux avec des godes et autres gadgets. Un coup de téléphone aux médias a suffit pour porter le discrédit sur la SPA.

L’autre partie s’est introduite dans le domicile de René André et y a dissimulé des DVD pédophiles. Fenrir lui a donné l’ordre de se suicider, mais cela tombe juste après le procès … pas de bol !

Ensuite, nous avons enfin pu joindre Hakim et l’avons retrouvé dans la boîte La Boule avec ses amis : Harald, un peintre inconnu, Joachim, un journaliste people de VSD et Yolande, un top model sans agence.

Le groupe a fait une tentative de chantage sur Maître Le Bourg sans succès, puis est allé au domicile de Maître Dormois pour lui demander d’arriver à repousser le procès (afin que le suicide arrive le matin du procès ^^). En même temps, le groupe en a profité pour discuter avec sa femme et la convaincre de faire un article sur la violation de la liberté d’opinion.

Le matin du procès, le groupe aidé par Gilbert a organisé une manifestation «CGT» devant l’entrée du tribunal. Les pancartes ont été modifiées au dernier moment pour défendre la liberté d’opinion. Dès le début du procès, Maître Dormois a réussi à repousser le procès pour quelques erreurs de procédure.

La nuit suivante, René André s’est donné la mort suivant l’ordre de Fenrir. Le groupe s’est rapidement introduit chez lui a mis le DVD sur la TV avant de partir … et de convoquer l’ensemble de la presse !

C’en fut trop pour la défense qui perdait coup sur coup les figures emblématiques de deux de ses trois membres de la partie civile. Hakim a été relaxé.

En quittant le tribunal par-derrière, le groupe s’est fait attaquer par une meute de rats.

Unless otherwise stated, the content of this page is licensed under Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License